ORTHOPEDAGOGUE BORDEAUX : La méthodologie de l’apprentissage

orthopedagogue-bordeaux-methodologie-apprentissage

Orthopédagogue Bordeaux : La méthodologie de l’apprentissage

Comment en suis-je arrivé à faire appel à un orthopédagogue ? Ah la la ! Caramba ! Ma fille n’a pas de bons résultats à l’école … J’ai beau l’aider, la punir, lui promettre des « carottes », … rien n’y fait ! Elle comprend très bien toutes ses leçons mais échoue aux évaluations. 🙁 Peut-être a-t-elle un problème spécifique ?

— Temps de lecture : 4 min —

une surprise en fin d’article !
+ une vidéo bonus

Me voilà chez le médecin : RAS, pas de problème de vue, d’audition ou que sais-je … puis je fais faire un bilan chez l’orthophoniste. Là encore : « tout va bien ». Je devrais m’en réjouir me direz-vous. Bah NON ! C’est bizarre mais j’aurais finalement préféré qu’elle ait un problème pour savoir comment l’aider car là … je me suis senti fort dépourvu et je vous raconte tout ça.

Mon bilan à ce stade : elle est intelligente, a de la mémoire, comprend les cours, n’a aucun problème spécifique, a la pêche et est très heureuse dans la vie.

Alors quoi ?

Hors de question de l' »abandonner » à son triste sort en espérant un « miracle »,

et comme disait Albert :
« La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent »

Bref, en cherchant et demandant conseil autour de moi, on m’a conseillé d’aller voir une orthopédagogue à Bordeaux, spécialiste des méthodologies d’apprentissage depuis plus de 10 ans.

orthopedagogue-bordeaux-methodologie

Orthopédagogue Bordeaux : la 1ère séance –> le bilan

Suite à un 1er contact téléphonique, nous avons donc rencontré l’orthopédagogue à son cabinet pour un bilan de 2h. C’est long mais quand ça fait des mois qu’on galère …

Il y a une 1ère partie où nous sommes tous ensemble pour exposer la situation (15 min env), puis une partie bilan seule avec l’enfant (ce qui me parait bien pour éviter, potentiellement, la « pression » du parent) et enfin l’orthopédagogue nous expose les actions à mettre en place si nécessaire.

J’ai beau être un ancien prof, j’ai été très étonné du résultat.

A l’aide d’exercices et de mises en situation ludiques, l’orthopédagogue fait émerger le profil d’apprentissage de l’enfant, ses stratégies de réussite. Elle met en lumière ses évocations (kinesthésique visuelles, auditives, verbales) et sa posture en excès ou en manquement. (je vous la fais courte, évidemment c’est beaucoup plus subtil que ça !) :

  • L’acteur : il comprend en étant acteur de sa pensée, de ses sensations. Il vit les situations. Il prend la place de …
  • Le spectateur : il est le témoin de sa pensée, de ses sensations.
  • Le metteur en scène : il organise, il dirige. c’est le chef d’orchestre de sa pensée, de ses sentiments

En fait pour réussir scolairement, les 3 postures doivent s’harmoniser. Un excès ou un manquement entraine des blocages d’apprentissage. L’un mémorisera et ne comprendra pas et inversement d’autres ne prendront pas assez de recul.

L’approche d’Anne-Sophie (l’orthopédagogue que nous avons consultée) s’appuie sur les neurosciences et la gestion mentale pour accompagner l’évolution personnelle de chaque élève, d’où l’intérêt, que dis-je, l’INDISPENSABLE bilan personnel préliminaire, sans lequel il est difficile d’aider efficacement l’apprenant.

Le diagnostic tombe pour ma fille. Elle est principalement spectatrice, un peu actrice et pas du tout metteuse en scène. Le travail va constituer maintenant d’équilibrer son « profil d’apprenant » en partant de ses atouts et cela fait plaisir de comprendre enfin ce qui « cloche ».

orthopedagogue-bordeaux-apprentissage

Pourquoi les enseignants (et l’école) sont-ils très mal placés pour faire ce travail d’orthopédagogue ?

Vous le savez, j’ai été enseignant de sciences physiques pendant 15 ans, en collège et en lycée, donc je sais de quoi je parle. Pour vous dire la vérité : les enseignants sont très mal recrutés et formés . OUPS ! Et ce n’est pas de leur faute !

Le succès au concours se fait presque exclusivement sur les connaissances de la discipline enseignée. Par exemple si vous voulez devenir enseignant en sciences physiques vous devez savoir … résoudre des exercices de physique. Point. Incroyable, non ? Zéro notion de pédagogie, de psychologie de l’enfant, de gestion mentale, de neuroscience … ou si peu que ce n’est pas déterminant.

Après avoir réussi le concours, l’ « apprenti enseignant » doit faire une année de stage pendant laquelle il enseigne en même temps (!) qu’il est formé à la pédagogie et au reste sur quelques heures.

Et une fois la certification en poche, la formation continue est quasiment inexistante pendant les 42 années qui suivent (et je ne parle pas des « remplaçants » qui n’ont aucune formation du tout).

Pour conséquence, le système éducatif français « s’impose parmi les champions du monde des inégalités sociales » et je dois bien avouer cela me rend en colère, en tant qu’enseignant et parent (et je ne suis pas le seul à le penser : article sur le rapport PISA). Les professeurs sont très peu informés des progrès en neuroscience, de la gestion mentale, des nouvelles méthodes pédagogiques etc … et quand bien même ils le seraient, ils n’auraient de toute façon pas le savoir-faire et le temps de faire un bilan psychopédagogique de votre enfant s’il rencontre des difficultés. Personnellement je me souviens avoir eu 400 élèves la même année (20h de cours par semaine, 1h30 par classe de 30 élèves). Sauf évidence, j’étais bien incapable de dire aux parents pourquoi leur enfant ne réussissait pas … et, faute de mieux, j’étais bien frustré de m’en tenir à quelques recommandations générales : travailler plus, être plus attentif …

orthopedagogue-bordeaux-methodologie-apprentissage-gironde

Orthopédagogue Bordeaux : Apprendre à apprendre –> un métier à part entière

On l’a tous fait, enseignants et parents : répéter inlassablement une notion pour que l’enfant l’intègre. Parfois cela « marche » (ou pas) mais cela ne le rend pas autonome.

Certains n’arrivent pas à mémoriser, d’autres répètent par coeur sans comprendre, d’autres comprennent mais n’arrivent pas à l’exprimer ou à passer à l’écrit, d’autres ne voient pas les détails, ou ne voient que ça …

« Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher
que de lui donner un poisson.
 »
Confucius . VIe siècle avant J.-C.

Apprendre à apprendre c’est décortiquer la pensée, connaitre les différentes étapes de l’acquisition des connaissances et compétences, c’est prendre de bons réflexes par l’expérience de cas pratiques appropriés.

Après le bilan, Anne-Sophie a mis en place une démarche pédagogique (on ne résout pas tous les problèmes d’un coup !) avec, à chaque séance, des jeux et des mises en situation ludiques pour vivre différentes stratégies par l’expérience : comment passer d’un texte à un schéma et inversement, comment planifier son travail, comment prendre des notes, comment faire des fiches, comment mémoriser, …

L’intérêt pour l’enfant est de vivre le changement de posture. Donner des méthodes sans les vivre ne fonctionne pas.

En général l’orthopédagogue prévoit 5 à 10 séances d’une heure pour atteindre les objectifs. Le programme s’adapte au fur et à mesure.

A chaque séance, il y a un document de sortie, des fiches outils pour que l’enfant réexpérimente le travail fait en séance jusqu’à la prochaine séance. Les 2-3 premières séances sont chaque semaine puis c’est une séance toutes les 2-3 semaines, soit un programme de 2 à 4 mois.

orthopedagogue-bordeaux-methodologie-apprentissage-girondeSauf pour les enfants plus petits, les séances se font sans les parents qui peuvent attendre dans un salon (avec un canapé et la wifi !) et sont reçus en fin de chaque séance pour leur expliquer l’évolution de l’enfant, le travail de la séance et les pratiques à faire les jours suivants pour qu’ils puissent aussi accompagner leur enfant. Je trouve cela super important (et agréable !).

Personnellement j’ai beaucoup apprécié son aide, et ma fille aussi, surtout en sortie de confinement et j’ai pu voir les progrès d’une séance sur l’autre.

Anne-Sophie Desmiez Putois  : orthopédagogue à Bordeaux et Gironde

J’ai voulu ici vous faire une présentation de ce (nouveau ?) métier pour aider les parents qui sont dans la même situation que moi et je ne peux que témoigner de ce que j’ai vécu, donc de l’approche d’Anne-Sophie.

Je ne garantis absolument pas que tous les orthopédagogues (ou peu importe le titre) fonctionnent de la même façon, d’autant plus qu’il n’y a pas encore de diplôme d’Etat en France (ce qui est le cas au Canada, en Belgique … par exemple).

Evidemment, même si elle n’a pas besoin de moi, je vous recommande chaleureusement Anne-Sophie. Elle est à fond sur les dernières avancées dans son domaine, se forme constamment en France et à l’étranger (avec des québécois), elle est elle-même formatrice et à une expérience de plus de 10 ans. Et surtout, elle est super douce avec les enfants. 🙂

Anne-Sophie accompagne les « apprenants » à partir de 6 ans jusqu’à l’université et même des adultes en reconversion, à son cabinet ou en visio, du lundi au samedi 9h – 20h. Un sacré coup de pouce !

Elle s’occupe également d’enfants qui sont « dys » en collaborations avec les orthophonistes et les neuropsychologues ce qui accélère les progrès de l’enfant.

Et malgré son expérience elle pratique des tarifs vraiment abordables (similaires aux praticiens indépendants comme les psychologues, …) et parfois certaines mutuelles remboursent 2 à 3 séances.

Ah oui ! La surprise ! Bon vous me connaissez ! J’ai demandé à Anne-Sophie si elle pouvait faire un geste pour les fans d’Enfant Bordeaux :
Réduction de 20€ sur le 1er bilan en venant de ma part 🙂

orthopedagogue-bordeaux-methodologie-girondeCabinet ASDP (Anne-Sophie Desmiez Putois)
135 boulevard du président Franklin Roosevelt
33400 Talence
05 56 67 06 01 – contact@cabinet-asdp.fr
www.cabinet-asdp.fr


Vous connaissez déjà les services d’Anne-Sophie ? Notez et mettez un commentaire 🙂
Note Visiteurs :
Total 46 Moyenne 4.8

 

Enfants ou adultes, bon courage à tous dans votre parcours d’apprenant !

Si toi aussi tu penses que c’est un super concept (et un super article 😉 ) merci de me mettre un commentaire ci-dessous et de partager aussi sur Facebook

*

Elle a mis aussi en place de petites capsules vidéo pour nous aider à aider nos enfants sur sa chaine Youtube, pensez à vous abonner ! Allez je vous mets un petit extrait, parce que vous êtes sympa :

18 commentaires

  1. Reine
  2. Michèle
  3. Emma
  4. Decool
  5. Jeanne
  6. Elisabeth
  7. Muriel
  8. Cantiran Jean Marc
  9. ETOURNEAUD
  10. Sophie
  11. Parricia
  12. Moreau
  13. Charlotte
  14. Rosenzweig Berengere
  15. GUBBIOTTI
  16. Alice
  17. Julie
  18. Papa Yann

Qu’en pensez-vous ?

Chargement...